Rechercher
  • Alp'Architecture

LE BIM: DE QUOI S'AGIT-IL?

Mis à jour : 20 févr 2018



Vous en avez peut être entendu parler dernièrement, le BIM est sur toutes les lèvres dans le monde de la construction depuis peu. Mais de quoi s’agit-il ?


Le BIM pour les professionnels


BIM est un acronyme pour Building Information Modeling. L’idée derrière cette nouvelle technique de conception est qu’au lieu d’avoir chaque spécialiste (architecte, ingénieur civil, sanitaire, chauffagiste, thermicien…) qui travaille dans son coin, tout le monde collabore et fait évoluer une seule et même maquette 3D informatique.


Jusqu’à aujourd’hui, lorsque le sanitaire devait par exemple dessiner ses gaines, appareils et conduites, l’architecte lui préparait un fichier 2D sur lequel il ajoutait un calque et représentait son intervention. Il le renvoyait ensuite à l’architecte qui devait intégrer ce nouveau calque à son  fichier de base, et il en était de même avec chaque intervenant. Le risque de cette méthode est la perte d’information, le manque de communication et les imprécisions dues au travail en deux dimensions.


Avec le BIM, l’architecte et le sanitaire peuvent maintenant travailler en même temps et en temps réel sur un seul et même fichier en trois dimensions. En dessinant toutes les installations techniques en 3 dimensions, on évite les croisements de gaines impossibles (qui peuvent ne pas être repérés en 2D), les confrontations avec d’autres installations techniques ou les problèmes d’alignement dans les étages.


Pour les professionnels, le BIM réduit donc le risque d’erreurs, rend le travail plus collaboratif et permet de faire des variantes de projet beaucoup plus rapidement. Mais à quoi sert-il donc pour les personnes désirant construire avec un architecte ?


Le BIM pour les non professionnels


Pour le Maître d’ouvrage (toute personne ayant recours à un architecte pour développer un projet de construction), l’intérêt du BIM réside principalement dans le fait que l’architecte peut communiquer son travail de manière beaucoup plus parlante et instinctive aux personnes n’étant pas habituées à lire des plans ou à imaginer des espaces.


Il devient également beaucoup plus aisé et rapide de faire des variantes de projet, par exemple tester différents types de fenêtres en façades, modifier les cloisons et les espaces intérieurs, appliquer d’autres matériaux sur un mur… La relation entre le Maître d’ouvrage et l’architecte s’en trouve ainsi grandement améliorée.


Il existe aujourd’hui des applications très rapidement installées sur smartphone ou tablette qui permettent de lire les fichiers BIM. L’architecte peut donc envoyer à ses clients des modèles 3D dans lesquels ils peuvent se promener et se projeter de manière beaucoup plus concrète qu’avec les plans et coupes traditionnels. Des lunettes de réalité augmentée compatibles avec smartphone peuvent rendre l’expérience encore plus captivante.


Il ne faut donc plus hésiter à demander ces prestations lorsque l’on a recours à un architecte de nos jours.